Il y a un an, l’hôtel Molitor MGallery ouvrait ses portes en grande pompe. Après trois ans de travaux, ce lieu mythique, qui fut pendant 60 ans la piscine la plus prisée de Paris, renaît sous forme d’hôtel grand luxe à coté de la porte d’Auteuil.

Beaucoup de parutions presse lors de son ouverture en mai 2014, avec comme clients réguliers people et politiques (Carla et Nicolas seraient des fidèles du centre de gym). Les blogueuses « mannequins » se sont toutes passées le mot et ont pris d’assaut le lieu. Etam s’offrit même le luxe de privatiser le bassin intérieur en mars dernier pour son défilé lingerie avec Snoop Dog aux platines.

img_8019

img_8010

img_8017

Mais Oli a des principes : il ne conçoit pas l’idée de dormir dans un hôtel qui se situe derrière le périphérique parisien. Après un an de boycotte, Oli profite d’un lundi de rentrée scolaire ensoleillé pour une visite surprise et jouer les critiques culinaire lors d’un déjeuner sur le rooftop qui accueille le restaurant Toit Terrasse Molitor.

img_8022

img_8020

Le restaurant a déjà subi un lifting depuis son ouverture. En mai 2015, il fait peau neuve avec un nouvel aménagement et mobiliers extérieur, un bar central destiné aux cocktails, sous un fond de musique lounge qu’on associe facilement à une ambiance « Nikki Beach ». Pour un déjeuner tranquille on repassera.

img_8030

img_8021

img_8034

Une fois installé, la vue est agréable. Le service aussi. On apprend que les mets se partagent sous forme de tapas car ce sont des petites portions. Apres deux entrées et un plat chaud (les cinq crevettes), on tente le dessert. Petit aussi.

img_8047

img_8041

img_8045

C’est cher, pas forcément raffiné, et on a encore faim. Dernier détour par la piscine et le lobby de l’hôtel.

img_8068

img_8063

img_80591

FancyOli assume son choix : l’hôtel Molitor MGallery est triste, principalement investi par des séminaires et déjeuners professionnels. Rien de fancy. Hormis le distributeur automatique Clarins.

img_8009

@mltrparis